Lis moi avec webReader

Hier, le 20 décembre 2010 a marqué le paysage technologique tunisien par le lancement des activités d’Orange Developer Center.

Ce centre représente, selon les portes parole d’Orange Tunisie, une initiative pour encourager le développement des applications mobiles tunisiennes et diversifier le contenu tunisien sur la toile.

J’ai essayé d’être parmi les premiers à assister aux activités de ce centre, qui est un laboratoire complet équipé de  11 iMac et de 13 PC sous Ubuntu avec des environnements  Xcode et Eclipse pour développer sous iOS et Android. Une série de terminaux mobiles sont disponibles au centre afin de pouvoir tester les différentes applications (j’ai constaté la présence du fameux iPhone 4 et de quelques terminaux HTC sous Android).

Selon les responsables d’Orange, le centre est ouvert à toutes personnes ayant la volonté d’acquérir des connaissances sur le développement mobile, à condition d’envoyer au préalable un e-mail à : developpeur.application@orange.tn. Un formulaire d’inscription depuis le site developer.orange.tn sera en ligne dans quelques jours.

Il est à préciser que l’accès aux laboratoires est limité à 3~4 h/jour/personne, une question de donner la chance au maximum de personnes.

Durant ces 3h, on a droit à un encadrement de la part de 3 jeunes ingénieurs responsables du centre.

Avant de quitter j’ai eu une petite discussion avec un des ingénieurs qui m’a précisé que des sessions de formations seront organisées périodiquement au sein de ce centre afin d’apprendre à tester des applications sur des terminaux réels et discuter des problématiques de communication et de commercialisation des applications.

En répondant à ma question, il m’a indiqué qu’il n’y a pas spécialement des exigences de la part d’Orange Market, mais c’est plutôt les normes internationales au niveau du développement mobile qui seront respectées.

Finalement, je pense qu’il s’agit d’une bonne stratégie en faveur d’Orange Tunisie qui commence à attirer les jeunes développeurs issus des différentes écoles tunisiennes et à gagner du terrain au  niveau du développement des applications mobiles face à ses concurrents, surtout face à Tunisie Telecom qui pratiquement n’a rien préparé sur ce niveau, chose qui était claire lors de l’intervention du représentant de l’opérateur historique à la journée Open Source qui a eu lieu dernièrement en Tunisie.

Plan d’accès à Orange Developer Center.

Crédits photos: Orange Tunisie